Publié le 30 juillet 2016 à 16h00 (il y a 6 années environ) dans « Ça se passe au Musée »
« Les samedis du Muma » : mise en valeur du patrimoine naturel
« Les samedis du Muma » : mise en valeur du patrimoine naturel.
© Source :

Ce samedi 30 juillet, comme chaque dernier samedi du mois, le Muma a ouvert ses portes au public. La journée était consacrée à la mise en valeur du patrimoine naturelle de l’île avec une présentation sur « les forets de Mayotte » par le « service des ressources forestières » de la D.R.T.M du Conseil Départemental de Mayotte.

Parmi le public, « l’Association Uzouri wa Malézi de Sada qui fait de l’accompagnement dans l’éducation (que ce soit pour la réussite à l’école laïque de la République, l’école coranique ou l’apprentissage des pratiques coutumières et traditionnelles de la société mahoraise). Ils font du soutien scolaire, des études du coran et de la religion en général mais aussi, des sorties pédagogiques à la découverte du patrimoine de l’île et de son histoire comme par exemple des visites sur des sites culturels notamment « Le Musée du sel » de Bandrélé en 2015 et cette année le Musée de Mayotte.

Accompagné de leur Maître Monsieur Daniel SAIDINA, les élèves ont fait la visite du Musée, avec Ben SAID Abdoul-karime chargé de Mission Musée de Mayotte, à la découverte des richesses culturelles, historiques et patrimoniales du territoire.

La présentation sur les richesses des forêts de Mayotte, les espèces indigènes emblématiques qu’elles recèlent et les dangers qu’elles encourent, par Mme Jeannette LARTIGUE chef de Serve, Monsieur Canrani SOIDRI (Responsable du bureau pépinière et collections botaniques du SRF et Monsieur Ismail Madi CHANFI (Techicien du bureau étude et aménagement du SRF) a marqué plus d’un et peut-être une prise de conscience qui éveillera des passions pour la nature chez les plus jeunes.

Dans le cadre de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, l’association « Madania de Bouéni » a permis aux femmes (jeunes et adultes) de s’initier au Debaa traditionnel, activité incontournable au cours des différentes occasions de fêtes et de joie de la société isloise.

Et parmi les animations, les jeunes ont participé à cœur joie aux différents ateliers : « Msindzano, senteur, présentation et découverte des différentes plantes autour d’un Quizz jeu et puzzle des plantes.

Le Muma c’est aussi les découvertes archéologiques, la connaissance des activités économiques traditionnelles (Douka, la fabrication du sel, l’artisanat) et tant d’autres richesses encore.