Publié le 18 juin 2018 à 14h47 (il y a 3 mois environ) dans « Solidarité et développement social »
Rencontre avec la Directrice Nationale de la Protection  Judiciaire de la Jeunesse
Le 4e vice-président, chargé de l'Action sociale, de la Solidarité et de la Santé Issa Abdou aux côtés de Monsieur SIMON, Directeur interrégional de la PJJ Île-de-France et Outre-Mer, de Madame VALLOIS, Directrice Territoriale de la PJJ et de Monsieur ANTOISSI, Directeur de la Protection de l'Enfance.
© Source : Conseil départemental de Mayotte - DCIP

Cette rencontre s'inscrit tout naturellement dans la continuité du partenariat fort et opérationnel existant entre les services départementaux et ceux de la protection judiciaire de la jeunesse. Un partenariat, non seulement obligatoire, mais surtout nécessaire pour la prise en charge sur le territoire, de manière globale, de l'enfance en danger sous toutes ses formes notamment en garantissant une continuité des parcours des jeunes.

Une rencontre des plus hautes instances des 2 institutions pour marteler, si tant est que cela soit nécessaire, cette collaboration très constructive. Ce fut donc l'occasion de revenir sur les difficultés rencontrées par les uns et les autres, mais aussi et surtout de parler des différents projets à venir.

La DPE, comme la PJJ, s'acharne à développer les outils nécessaires en vue de rattraper ses retards et pour une mise en place, sur le territoire, de dispositifs de protection de l'enfance dignes d'un département de la République. C'est dans ce cadre notamment qu'il y aura l'ouverture très prochainement, pour la PJJ, du Centre Educatif Renforcé (CER) ou encore, pour la DPE, de 2 Maisons d'Enfants à Caractère Social (MECS) ou encore des Lieux de Vie et d'Accueil (LVA).

Toute l'actualité