L'offre
  • Intitulé du poste : Cadi de Passamainty
  • Nombre de poste : 1
  • Date limite de candidature : 30 octobre 2020
Missions

Il remplit aujourd’hui des fonctions symboliques civiles, judiciaires et religieuses, dont celle de juger les différends entre particuliers et de rendre à chacun ce à quoi il a droit. En tant que Cadi, il essaie de mettre fin aux querelles et aux dissensions en s’appuyant et en appliquant les lois religieuses musulmanes. Il assure aussi  l’intérim du Grand cadi à son absence. Les juridictions cadiales ont été supprimées par l'ordonnance no 2010-590 du 3 juin 2010 qui prévoit que les juges pourront consulter les Cadis sur l'interprétation du statut coutumiers. Par délibération n°2018.00077 en date du 13 avril 2018, le conseil départemental a créé le conseil cadial qui regroupe en son sein les Cadis et les Maîtres coraniques pour la cohésion sociale de Mayotte. Les Cadis accompagnent le Grand Cadi et contribuent par conséquent à la réalisation de toutes les missions définies dans la fiche de poste du Grand Cadi et les projets de service du conseil cadial

Activités / Tâches principales
  • Contribuer à la réalisation des missions définies dans la fiche de postes du Grand Cadi
  • Contribuer à la paix sociale dans sa commune d’exercice
  • Contribuer à l’unité des musulmans dans sa circonscription
  • Organiser des rencontres inter madras de sa zone avec les maîtres coraniques
  • Accompagner la population en général dans la compréhension de l’islam par le dialogue, invocations (chidjabou, douas etc...) et avec sagesse
  • Accompagner moralement et spirituellement les personnes les plus démunies notamment les nécessiteux et en particulier les orphelins
  • Etablir des contacts avec la population et promouvoir les initiatives de réunions de concertation ou de consultation, ...
  • Accueillir la personne, cerner sa situation et lui communiquer des informations relatives aux droits, aux aides, aux lieux relais
  • Identifier les motifs de tension, les dysfonctionnements, les dégradations, les risques de conflit
  • Mettre en place des mesures de régulation, de sécurisation, d'alerte lors de situations conflictuelles
  • Mettre en place des comités de sages pour la médiation sociale, la lutte contre la délinquance et les règlements des conflits dans sa circonscription
  • Mettre en œuvre les programmes opérationnels définis dans les conventions de partenariat engageant le conseil cadial
  • Participer à la mise en place des réseaux d’acteurs socio-éducatifs (responsables des madras et palashio, les foundis coraniques, les notables)
  • Faire connaître l’impact socio-économique et culturel du Département par rapport à la religion musulmane
  • Créer des relations avec les partenaires institutionnels locaux (Conseil Départemental, Préfecture, Tribunaux, …)
  • Célébrer les mariages religieux de la population musulmane de Mayotte et délivrer une attestation de mariage religieux
  • Recenser et Créer un réseau de personnes faisant fonction de Cadi (Nayiboul Cadi) dans sa commune