Publié le 20 mai 2015 à 00h00 (il y a 3 années environ) dans « Action sociale »
Naissance du 101<sup>ème</sup> UDAF à Doujani
Naissance du 101ème UDAF (Union départementale des associations familiales) à Doujani.
© Source : Conseil départemental de Mayotte - DirCom

L’Union départementale des associations familiales (UDAF) a inauguré ses locaux hier à Doujani en présence des personnalités phares dont le Président du Conseil départemental, Soibahadine Ibrahim Ramadani et de son 4ème Vice-président chargé du volet social et de la santé. Elle compte agir en véritable partenaire de l’action sociale au regard des familles mahoraises.

Afin de répondre aux enjeux posés par les profondes mutations que traverse le secteur médico-social de notre département, l’UDAF est créée pour accompagner l’Etat et les collectivités locales dans leur politique sociale en générale et dans leur politique familiale en particulier.
La naissance du 101ème UDAF de France est le fruit d’une concertation avec plusieurs partenaires, notamment l’appareil judiciaire, les services de l’Etat, le Conseil départemental et la Sécurité sociale avec des missions bien définies (Cf. encadré). Tous ces partenaires ont exprimé le souhait de donner une place non négligeable à la politique familiale à Mayotte.

Les différents intervenants se sont mis d’accord sur le fait que l’UDAF ne doit pas s’inscrire uniquement sur la simple ligne d’aide financière ou de protection … «Il faut prendre en compte tout le volet de l’intégration des familles pleinement jusqu’aux grands défis auxquels le département de Mayotte est confronté tels que la lutte pour l’emploi, l’égalité sociale, les enjeux liés au vieillissement de la population, l’avenir de la jeunesse, le niveau de vie et la lutte contre la délinquance.» a notifié Nizari ALI, le président de l’association.

Le 4ème Vice-président du Conseil départemental, Issa Abdou, en charge du volet social, a précisé que «Les missions de l’UDAF lui tiennent à cœur car elles s’inscrivent dans la droite ligne de la nouvelle mandature. La solidarité, la fraternité et l’attention particulière à porter aux personnes fragiles sont les valeurs qui animent l’institution décentralisée».

Autrement dit, à chaque fois que le Conseil départemental sera sollicité, s’en suivra une réponse favorable, dans la mesure des possibilités.

Missions de l’UDAF, conformément au code de l’action sociale et des familles

  • Donner un avis sur toute question d’ordre familiale.
  • Représenter toutes les familles dans les conseils, structures et commissions institués par les pouvoirs publics.
  • Gérer des services à la demande du pouvoir ou à sa propre initiative
  • Ester en justice dès l’instant où les intérêts matériels et moraux des familles sont menacés.
Toute l'actualité